Annulation d'un stage, réinscription des stagiaires

Présentation

Annulation d'un stage par le client

En cas d'empêchement, le stagiaire inscrit à un stage catalogue doit avertir l'IGPDE ainsi que son conseiller formation dès que possible et au plus tard huit jours avant le début de la session. Le respect de cette modalité permet à l'Institut de gérer efficacement la tenue des stages ; toute absence non signalée pénalise les autres agents pouvant être intéressés par la formation et nuit à la qualité de la prestation. L'absence pourra être communiquée au conseiller formation et au supérieur hiérarchique.

Annulation par l'IGPDE

L'annulation par l'Institut d'un stage catalogue ou d'une demande de formation spécifique ou sur mesure est motivée par un nombre insuffisant d'inscrits (moins de huit stagiaires et moins de six pour les formations bureautiques et informatiques), ou en raison d'un cas de force majeure (intervenant indisponible, grève de transport etc.). L'IGPDE s'engage à prévenir les stagiaires ainsi que leur conseiller formation par mail au plus tard huit jours avant le stage (hors cas de force majeure) afin de limiter la gêne occasionnée.

Réinscription des stagiaires

Suite à l'annulation d'un stage catalogue, de nouvelles dates sont proposées aux stagiaires par le département pédagogique. Si le stagiaire confirme, le département le réinscrit via l'applicatif Cadran et le conseiller formation en est informé. Dans le cas des formations informatiques et bureautiques, le conseiller formation procède lui-même à la réinscription du stagiaire parmi les dates de sessions proposées au catalogue de l'IGPDE. À défaut de nouvelles dates ou de places disponibles, le stagiaire formulera une nouvelle demande d'inscription l'année suivante si celle-ci est toujours en adéquation avec les fonctions exercées.