Les principes de la comptabilité de l'État nécessaires aux managers

Code : 7768
Modalité de formation : Présentiel
Niveau à atteindre : Initiation
Durée : 1 J
Prix :

378 €

Sessions :
Session 1 : le 01/10/2021 ; 6 places disponibles à ce jour
Session 2 : le 09/12/2021 ; 13 places disponibles à ce jour

Public

Managers de la fonction financière de l’État dépourvus de connaissances comptables, désireux de s'initier aux principes de la comptabilité de l'État dans une optique de pilotage et de maîtrise des risques

Prérequis

Une sensibilisation à la LOLF est préconisée pour suivre ce stage

Conseil(s)

Cette formation peut être complétée par le stage "Sensibilisation au contrôle interne comptable de l'État "(8281)

Objectifs

Cette formation doit permettre aux stagiaires d'acquérir une vue d'ensemble des 3 dimensions de la comptabilité de l'Etat (budgétaire, générale et analytique) et d'apprécier l'impact des décisions de gestion sur la comptabilité générale.

Compétences acquises

  • définir les grands principes de la nouvelle comptabilité de l'État dans ses trois dimensions : budgétaire, générale et analytique

  • énoncer les principes structurants de la mise en œuvre de la comptabilité générale

  • connaître les points communs et les différences entre, d'une part, la comptabilité de l’État et la comptabilité privée et, d'autre part, entre la comptabilité générale de l'Etat et la comptabilité budgétaire 

  • mesurer l'impact de leurs décisions de gestion sur la comptabilité générale de l’Etat

  • identifier les enjeux de la maîtrise des risques et les principales notions de contrôle interne comptable ou financier

Profil intervenant⋅e⋅s

Agent ayant une longue expérience dans le domaine et formateur depuis de nombreuses années sur le sujet.

Contenu

  • Le contexte : inscription de la dimension comptable dans le cadre d'un texte de nature organique, la LOLF ; évolution d'une comptabilité essentiellement de caisse vers une comptabilité à trois dimensions

  • La comptabilité budgétaire : finalités, avantages et limites.

  • La comptabilité générale de l’État :

    - finalités, périmètre, principes, nouveau référentiel comptable, nomenclature comptable de l'État, états financiers (bilan, compte de résultat, annexes...), notion de compte, historique de la certification des comptes ;

    - la mise en œuvre de la comptabilité générale : présentation de l'évolution du rôle des acteurs (gestionnaires et comptables), des progiciels utilisés (Chorus) et du mode opératoire comptable ("quand" et "comment" comptabiliser ?) ;

    - l'articulation de la comptabilité générale avec les macro-processus "dépense" (MP3) et "recettes" (MP5) ;

    - les points communs et différences entre, d'une part, la comptabilité générale de l'État et la comptabilité générale privée et, d'autre part, entre la comptabilité générale de l'État et la comptabilité budgétaire ;

    - l'exploitation des données de comptabilité générale à des fins de pilotage.

  • Aperçu de la comptabilité analytique des coûts : finalités, principes et limites de l'analyse des coûts appliquée à l'État.

  • L'enjeu de la maîtrise des risques et l'objectif de qualité comptable.

Méthodes pédagogiques et d'évaluation

présentation théorique / échanges et questions-réponses.

questionnaire individuel de satisfaction et tour de table de fin de formation.

Informations :
Informations :
  • pour les formations auprès de votre conseiller formation ou, le cas échéant, auprès de RECIT tél. : 01 57 53 22 22 ou par saisine en ligne
  • pour les préparations aux concours tél. : 01 58 64 80 80 ou par saisine en ligne